Groupes de deuil

Sur demande

Au domaine du Montloubier · 143 voie de Montloubier · 07170 Villeneuve de Berg

Nous n’avons plus de rituels de deuil, nous ne faisons plus suffisamment nos deuils et nous les portons du coup toute notre vie et cela nous fait parfois sombrer dans une dépression plus ou moins profonde. Des groupes de deuils se sont formés dans différents lieux et vous pouvez en demander un dans votre région à titre individuel ou collectif. Il ne s’agit pas seulement de faire son deuil lors d’un décès mais à l’occasion de toutes nos séparations, pertes (déménagement, séparation de couple, enfant qui quitte le foyer, changement de travail, retraite, mort d’un animal, etc…) : pouvoir exprimer les émotions difficiles mais saines (la protestation, la peur, le chagrin) permet souvent de retrouver la joie, parfois immédiatement.

Durée des ateliers : 2 heures
Nombre de participants : 4-5 personnes
Tarif : 50 euros par personne

Références bibliographiques

Je partage avec vous les références de quelques ouvrages qui m’ont vraiment aidé à penser et permis quelques prises de conscience :

Femmes qui courent avec les loups

De Clarissa Pinkola Estes, un indispensable pour toutes les femmes qui veulent retrouver la femme sauvage en elle.

C’est pour ton bien, des racines de la violence dans l’éducation de l'enfant

D’Alice Miller, et également ses autres ouvrages sur l'éducation non violente.

Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs

De Marshall Rosenberg, et également ses autres ouvrages sur la communication non violente.

Cessez d’être gentil soyez vrai

Le classique de Thomas d’Ansembourg.

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même

De Lise Bourbeau

La liberté d’être

De Annie Marquier, dans la suite des 5 blessures, 5 typologies de personnalités. Un ouvrage limpide sur les liens entre psychologie et spiritualité.

L’histoire en héritage

De Vincent de Gaulejac, sur les aspects psycho-sociaux des transmissions transgénérationnelles.

Demain j'étais folle : Un voyage en « schizophrénie »

D'Arnhild Lauveng, un autre regard sur la folie et un magnifique témoignage d’espoir mais sans complaisance sur l’univers de la psychiatrie. D’une femme « schizophrène » devenue psychologue. Et oui, on peut guérir de tout !